Non classé, Sahara Occidental

Sahara Occidental : l’UE appelée à agir concernant la question sahraouie

Algérie Press Service

M. Ramtane Lamamra a, également, appelé à partir de  Bruxelles, l’Union européenne (UE) à agir concernant la question sahraouie « conformément au droit international et à l’arrêt de la Cour de justice européenne (CJUE) ».

Dans une déclaration à la presse, le ministre a indiqué que les discussions entre les deux parties se sont basées sur l’arrêt la CJUE, rendu en décembre dernier, lequel avait confirmé que « le territoire du Sahara occidental est distinct et séparé du Maroc ».

Le MAE a ajouté que partant de cela, « l’UE doit agir conformément au droit international et à l’arrêt de la CJUE, d’autant plus que le Royaume du Maroc a rejoint l’Union africaine (UA) aux côtés de la République sahraouie ». Dans ce contexte, M. Lamamra estime que ceci atteste de l’existence de « deux territoires souverains » et qu’il y a « un droit international et africain qui doit être appliqué » en vue de parvenir à une solution pacifique à ce conflit qui n’a que trop duré et qui a entravé des programmes importants dont l’édification du Grand Maghreb arabe ».

Le dernier arrêt de la CJUE a définitivement exclu le territoire du Sahara occidental du champ d’application des accords d’association et de libéralisation conclus entre l’UE et le Maroc et reconnaît « sans aucune ambiguïté » au peuple  sahraoui le droit à l’autodétermination et à la souveraineté permanente sur ses ressources naturelles comme énoncé par la Charte des Nations unies.

Comments are closed.