Magreb, Maroc

Le roi impose un nouveau Premier ministre aux islamistes

Nouvel épisode du feuilleton de la crise politique marocaine : le roi du Maroc a limogé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, leader du Parti de la justice et du développement (PJD) et 48 heures après, il a nommé à sa place Saadeddine El Othmani, le numéro du même parti.

Un communiqué du palais annonça que Mohammed VI a reçu vendredi El Othmani au palais royal à Casablance et l’a chargé de former le nouveau gouvernement.

Pour rappel, la direction du PJD avait prévu se réunir samedi passé pour se prononcer sur une sortie de la crise. Benkirane, bloqué depuis cinq mois, n’a pas réussi à former le gouvernement sous pression du parti de l’ami intime du roi Mohammed VI, Akhannouch, qui avait imposé la participation des socialistes de l’USFP comme condition à leur entrée dans la coalition du PJD.

Comments are closed.